Fête du Mont Saint Michel 2018

Une bien belle fête

 

Bien sûr, quelques degrés supplémentaires auraient (de nouveau) été les bienvenus. Mais le temps un peu frais n’a pas découragé les paroissiens de Saverne et de Monswiller.

Les chorales réunies des deux paroisses ont agrémenté la fête tout comme la fidèle fanfare d’église de Bust.

 

 

 

« Laissez venir à moi les petits enfants, ne les empêchez pas »

Ce appel de Jésus constituait le fil rouge du culte : tout a commencé par un baptême : Maëllee, une petite fille radieuse, un peu effrayée toutefois par la robe pastorale du pasteur Calla.

 

La petite chorale de l’Arche des enfants a célébré ce moment

 

et Sœur Denise Baumann a pris la parole pour délivrer son message dont voici quelques extraits :

« …Cette courte scène de l’Evangile de Marc nous ouvre notre chemin de chrétiens : les gestes, les attitudes de Jésus nous inviteront toujours à cet accueil des petits, des pauvres, des blessés de la vie, des malades « tout ce que vous avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait » nous dit Jésus dans l’Évangile selon Matthieu.

 

Et sur ce chemin de croyants, nous marchons, nous cherchons ensemble…

Dans des vocations ou des choix de vie différents, nous sommes disciples de Jésus…

Vous m’avez invité aussi pour vous dire quelques mots sur mon choix et chemin de vie…

C’est bien, appelée par une parole de Dieu comme celle que nous venons d’entendre, que j’ai accepté de suivre Jésus-Christ.

À 20 ans je suis entrée chez les Sœurs de la Charité de Strasbourg une congrégation au service de l’homme blessé : les enfants en difficulté, les malades, les personnes âgées et les personnes les plus démunie

Vous pouvez en lire un peu plus en suivant ce lien

La veillée de Noël

 La veillée de Noël est toujours un grand moment dans la vie de la paroisse : l’église est pleine, jusqu’aux tribunes bien garnies.

Mais tout cela, en particulier la saynète de Noël, ne s’improvise pas : c’est bien avant Noël, dès le mois de novembre que les enfants de l’Arche des enfants se sont réunis, avec les animatrices : première lecture de la saynète, distribution des rôles et répétitions.

Quand la partie consacrée aux répétitions est terminée, les enfants peuvent passer au coloriage des cartes qui seront distribuées aux paroissiens le soir de Noël.

Et puis arrive le moment de l’essayage des costumes ; quand tout est réglé, on peut aller à l’église pour une répétition; il faut aussi apprendre les chants, et préciser la mise en place.

Et tout peut commencer : c’est le pasteur Calla qui célèbre la veillée. L’intrigue de la saynète est toute simple : dans un groupe de colombes, pleines de personnalité, la plus jeune, Petite Colombe est un peu désœuvrée ; alors pour passer le temps, elle volette par ci par là ; et comme on est à Nazareth, il y a plein de choses à voir…

La colombe voit ainsi un ange annoncer une bonne nouvelle à Marie, et après elle voit Marie rendre visite à sa cousine Elizabeth.

Le temps passe ; vous connaissez l’histoire : Marie est enceinte et il faut qu’elle et son mari, Joseph aillent se faire recenser à Bethléem et Petite Colombe les suit !

C’est une étable qui va accueillir Jésus que bientôt les bergers des alentours, puis les mages vont venir honorer.

 

 

Après la saynète, après un dernier chant, le pasteur Calla fait revenir les enfants sur scène pour qu’ils fassent avec lui les gestes de la bénédiction.

Le public a vivement applaudi pour remercier les enfants et tous ceux et toutes celles qui se sont impliqués dans cette veillée ; ils sont trop nombreux pour être tous cités, mais qu’ils sachent que la paroisse leur est infiniment reconnaissante.

 

Merci à Albert Lorber, l’auteur de la plupart des photos ! 
 

Fête paroissiale d’été

FÊTE  PAROISSIALE D’ÉTÉ
Dimanche 25 juin 2017
Mont Saint Michel ( St Jean-Saverne ) 
« J’étais étranger et vous m’avez accueilli…»
(Matthieu 14. 35)

..

Le temps cette fois-ci était de la partie ; la répétition de la chorale est inondée de soleil. La fanfare est en tenue d’été…

 

 

C’est le pasteur Hauss, président du consistoire de Dettwiller, qui célébre le culte.

 

 

L’invité d’honneur est Jacques SCHEER, président du CASAS, association qui ,à Strasbourg depuis plus de trente ans, vient en aide aux demandeurs d’asile, ces personnes qui fuient leur pays pour des raisons politiques, religieuses ou ethniques en vue d’obtenir le statut de réfugié.

Vous pouvez voir une relation assez complète de son intervention en suivant ce lien.

 

 

 

L’assemblée est attentive…

 

Des paroissiens se succèdent pour la prière universelle…

Les enfants ne sont pas oubliés ; grâce à l’Arche des Enfants, des jeux leur sont proposés.

                          Une bien belle journée, qui a été rendue possible grâce à la mobilisation de nombreux bénévoles, en place dès le matin et grâce bien sûr à l’hospitalité du Club vosgien de Saint-Jean-Saverne.

 

Confirmation 2017

 CONFIRMATION 2017

Le culte de confirmation a été célébré le 30 avril 2017 par le pasteur Brulin.

Mais, remontons un peu dans le temps.

Une séance de catéchisme, au mois de janvier ; elle est commune aux confirmands de Saverne, de Monswiller et d’Ernolsheim.

Nous voici maintenant au culte de présentation des confirmands ; il a été célébré le 2 avril.

La veille de la fête, tout le monde s’active, y compris bien sûr les conseillers presbytéraux.

Juste avant le culte, les confirmands sont un peu impatients.

La chorale les soutient pour interpréter leur chant : « Parler » ; il a été créé sous l’égide de la « Mission populaire », plus communément appelée « Miss pop ».

Le moment le plus émouvant ; chaque confirmand est béni par le pasteur Brulin, tandis que le président du conseil lit le verset de confirmation :

LENNY ANDRES
Tout est possible pour celui qui croit
Marc 9.  23
 

TOM DREYER

Qui accueille en mon nom un enfant comme celui-là, m’accueille moi-même; et qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé.
Marc 9.  37

MAÉVA GILLET

La joie de notre cœur vient de lui, et notre confiance est en son nom très saint 
Psaume 33.  21
 

PAULINE KESSLER

En effet, croire dans son cœur conduit à la justice et confesser de sa bouche conduit au salut.
Romains 10.  10

GIL KIEFFER

Ce que tu viens de dire, je le ferai aussi, car tu as trouvé grâce à mes yeux et je te connais par ton nom.
Exode 33.  17
 

SARAH MAC GABHANN

Que le Seigneur te manifeste sa bienveillance et t’accorde la paix! Nombres 6.  26
 
 MERCI À TOUTES CELLES ET À TOUS CEUX QUI SE SONT INVESTIS POUR LA RÉUSSITE DE CETTE BELLE FÊTE !

Le salon du tri et du recyclage

SALON DU TRI ET DU RECYCLAGE
 
 Quelques photos pour illustrer la réussite de ce salon, préparé en un temps record et qui a permis la collaboration des paroisses catholique et protestante.
 Une première prise de conscience : le gaspillage :

Tous ces produits ont été retirés des rayons et il y en a beaucoup d’autres…

En voici, proposés à la vente, certains après « transformation ».

 

La Fringuerie nous suggère de « tisser la solidarité… »

 

 

Tout cela se recycle : bouchons, capsules, stylos

Dans la salle à côté, quelques apports théoriques :l

Le cycle de vie d’une bouteille en plastique, et des conseils :

L’aluminium aussi pose problème ; et il peut lui aussi être recyclé.

Pendant ce temps certains enfants sont à l’ouvrage : 

Et le salon se termine par une célébration œcuménique :

Belle initiative, couronnée de succès… à renouveler, et un grand merci à toutes celles et ceux qui l’on rendue possible

 

 

 

 

 Un beau début d’année liturgique

L’année liturgique commence avec le premier dimanche de l’Avent ; entre ce jour et le dimanche de l’Épiphanie, les temps forts se sont succédé :

Fête paroissiale :

Entrée en Avent : chemin de lumière entre les deux églises

et office célébré par le curé Jean-Marie Kientz et le pasteur Elisabeth Muths

Culte de fête célébré par le pasteur Strobel : projet de solidarité

Repas paroissial au COSEC

Veillée de Noël avec les enfants

 

 

 

 

 

 

Concert de l’Épiphanie

 
 Quelques images supplémentaires en suivant ce lien…
 
 

 

 

 


ASSEMBLÉE PAROISSIALE
10 SEPTEMBRE 2016

 

Vacance

culte-de-departPlusieurs mois se sont écoulés depuis les cultes de départ de nos pasteurs (3 juillet pour le pasteur Kopp, 28 septembre à Monswiller pour le pasteur Rohrbacher. Il n’est pas trop tard pour les remercier l’un et l’autre : le pasteur Kopp pour l’empreinte qu’il a laissée tout au long des onze années partagées avec nous, le pasteur Rohrbacher pour la façon dont elle s’est impliquée à ses côtés pendant deux ans.

C’est le président du Conseil Presbytéral, Pierre Langenfeld, qui a ouvert l’échange, en appelant à garder, malgré cette année de vacance désormais engagée, le dynamisme qui a toujours été celui de la paroisse de Saverne.

Même si cette année sans pasteur sera placée sous le signe d’un bon nombre d’exigences, il a toutefois tenu à mettre en avant sa confiance en Dieu et dans toutes les bonnes volontés, ce qui l’a naturellement amené à remercier collectivement tous les acteurs, bénévoles actifs entre autres, pour leur engagement dans notre église.

Jean-Luc Hauss, président du Consistoire a tenu à rappeler que la solidarité serait le maître mot cette année : l’ensemble des pasteurs du consistoire seront là pour épauler la paroisse en synergie avec le Conseil presbytéral.

assemblee-paroissiale-2016

Pour rappel, toutes les informations d’ordre pratique (personne à contacter en cas de décès, mariage, réunion des catéchumènes,…) sont indiquées dans le Nouveau Messager (N°33)

Dans un second temps, le président du conseil presbytéral a rappelé la procédure devant aboutir à la nomination d’un nouveau pasteur : reprise du projet de paroisse, cahier des charges, travaux à envisager au presbytère.

La mise en place d’un Conseil paroissial permettra d’assister le Conseil presbytéral et de l’aider dans ses choix.

Dans les « questions diverses », le problème de la sécurité a été soulevé. La réponse du président du Conseil, approuvée par les autres membres, a été de dire que l’esprit de ce qui a été publié par l’UEPAL sera respecté par une vigilance accrue au quotidien et lors des manifestations de plus grande ampleur.

Enfin, pour terminer cette assemblée de paroisse par une ouverture vers l’Autre, un film,  Le coût de la foi, réalisé par Kaveh Radfar a été projeté.

Ce témoignage, poignant, sur la condition des chrétiens non ethniques en Iran, a permis peut –être, une prise de conscience et incite aussi à porter dans la prière toutes ces personnes persécutées à cause de leur foi. Il sera l’objet d’un article plus approfondi dans un autre numéro du Messager.

 

 

 

 UN DÉBUT D’ÉTÉ RICHE EN ÉVÉNEMENTS

Deux événements importants ont marqué ce début d’été :

LA FÊTE PAROISSIALE AU MONT SAINT MICHEL
26 juin 2016

assistance

Pierre Kopp et Aline Guerrierdécoration floralela chorale

la fanfare d'église de Bust

LE CULTE DE DÉPART DU PASTEUR KOPP
3 juillet 2016

vue d'ensemble

Une église comble…

Pierre et Danièle Kopp reçoivent le cadeau de la paroisse

Le cadeau de la paroisse illustre notre reconnaissance infinie que se sont plu à souligner également tous ceux qui ont pris la parole…